Récupération du camping : tout ce que vous devez savoir

L’hôtellerie de plein air est plus stylée que jamais et a été plébiscitée par une clientèle française et internationale au fil des années. Bien accueilli par de nombreux voyageurs, le secteur se développe et est aujourd’hui le premier service d’hébergement marchand en France.

Pour la satisfaction des clients (répondre aux besoins et aux attentes des voyageurs pour les fidéliser), la compétitivité et le respect de l’environnement, on a vu émerger ces dernières années de nouveaux concepts de camping : Locatif, Glamping, Insolite, PRL Aménagement, Nature, etc…

Dans cet article, nous aborderons les principaux éléments de sélection pour l’acquisition d’un terrain de camping existant et sa gestion future.

Pour acheter un camping :

L’achat de camping est plébiscité par ceux qui sont en reconversion professionnelle ou qui cherchent à se lancer dans un nouveau projet de vie. L’achat d’un terrain de camping permet d’investir dans un projet à long terme et de lui permettre de grandir progressivement. Lors du choix d’un terrain de camping, deux scénarios peuvent se présenter : acquérir un terrain de camping économique ou acquérir un terrain de camping à relancer et développer.

La reprise d’un camping performant est certainement une solution qui peut apporter plus d’assurance sur la viabilité et la rentabilité du projet. Cela dit, à moins de prendre une bonne chance, une camping  vendée performant nécessite généralement la mobilisation de capitaux et un apport financier plus important.

Gestion locative de campings :

La location-gérance est un accord entre le propriétaire de l’entreprise et le nouvel exploitant. Le contrat transfère le droit d’usage au nouveau gestionnaire en échange des redevances prévues au contrat. Cette forme d’acquisition de campings est davantage axée sur des talents expérimentés dans la gestion de projets touristiques (hôtels, hôtellerie de plein air, etc.) si l’apport financier initial est moins important pour la location-gérance. Cela est principalement dû à la corrélation entre la qualité de la gestion du camp et sa valeur commerciale, et les propriétaires doivent savoir que leur entreprise est entre de bonnes mains. Cependant, il est important de noter que cette solution ne permet pas au gestionnaire d’être totalement indépendant et maître de la salle ! Trouvez une série de campings à prendre en charge.

Gestion des camps municipaux :

Cette pratique est de plus en plus courante. La différence avec les campings privés est la forme du contrat, qui prend généralement la forme d’une délégation de service public régie par le code des collectivités territoriales. Fondamentalement, rien n’a changé et le gouvernement de la ville vend l’exploitation du terrain de camping en échange d’une redevance. Ce qui différencie ces contrats, c’est leur durée. Il existe deux cas :

• Contrat de cession : Le gestionnaire est en charge de l’investissement et des travaux, la commune signe donc un contrat de 18 à 20 ans pour lui permettre d’amortir son investissement. La municipalité a également réduit le montant des redevances afin que l’investissement puisse être rentable pour le gestionnaire à long terme.

• Contrat de location : La municipalité est responsable de ces travaux, la durée moyenne de construction est donc de 10 ans. Dans ce cas, afin que la commune puisse couvrir les frais encourus, la redevance serait plus élevée. L’exploitant est seul responsable de la gestion du site.

Avantages et inconvénients de l’achat d’un camping privé :

Pour des porteurs de projet en reconversion peu ou pas expérimentés dans le domaine du tourisme, reprendre un camping existant est moins risqué que d’en créer un nouveau. En effet, lors de l’acquisition, les nouveaux propriétaires bénéficient à la fois des infrastructures précédemment installées (piscine, mobil-home, snack ou épicerie, salle de réception, aire de jeux, accueil, sanitaires, etc.) et de fonds commerciaux (base de données clients ). Ces éléments apportent une réelle valeur ajoutée aux acquéreurs, d’autant plus que les investissements dans le secteur de l’hôtellerie de plein air sont souvent lourds et coûteux (les acquisitions nécessitent des apports individuels conséquents pour garantir la pérennité de l’entreprise). activité de longue durée).Même si l’acquisition d’un terrain de camping privé est considérée comme moins risquée que sa création, les acheteurs doivent tout de même être conscients du niveau d’implication que cela nécessite : charge de travail, disponibilité continue, formations et connaissances spécifiques à acquérir, motivation, polyvalence (il faut Savoir comment tout faire, des petits travaux de plomberie ou d’électricité à l’élaboration de politiques commerciales et de stratégies de marketing, etc.), les relations avec la clientèle, etc. De plus, afin de développer un projet viable et cohérent, l’acquéreur doit mener de multiples études et analyses en amont pour assurer une acquisition pérenne.