Quels aliments donner à votre bébé de 1 à 3 ans ?

En tant que parents, nous avons l’obligation de fournir une alimentation saine à nos enfants. Une bonne alimentation est cruciale non seulement pour sa croissance, mais également pour sa santé en général. Mais quels aliments donner à votre bébé de 1 à 3 ans ? Pour vous aider, nous vous proposons de découvrir notre guide sur l’alimentation de bébé.

1 à 3 ans : une nouvelle alimentation s’impose

À partir de ses 12 mois, les enfants changent et grandissent à un rythme effréné. À cet âge, les parents sont souvent confrontés à des difficultés concernant l’alimentation. En effet, des choix alimentaires incohérents et un appétit capricieux font partie de cette tranche d’âge. Aussi frustrant que cela puisse être, cela est tout à fait normal, car votre enfant établit son indépendance et apprend à discerner les signaux de plénitude et de faim de son corps.

Maintenant, les tout-petits ont besoin d’environ 1 000 calories, 700 mg de calcium, 600 UI de vitamine D et 7 mg de fer chaque jour pour favoriser une bonne croissance. De 1 à 3 ans, les tout-petits commenceront à manger des aliments solides et plus actifs. Votre enfant apprend maintenant à manger plus d’aliments. Une bonne nutrition donne à votre enfant ce dont il a besoin pour grandir, être en bonne santé et avoir de l’énergie pour jouer, bouger et apprendre.

Que doit manger votre enfant ?

Au lieu d’insister sur les aliments parfaits, visez la variété et l’équilibre. Offrez à votre bébé une variété d’aliments de chaque groupe alimentaire avec des goûts, des textures et des couleurs différentes. Pensez à inclure un aliment contenant des glucides, des protéines, des matières grasses et un fruit/légume. Par exemple, vous pouvez donner des gaufres avec des œufs brouillés, du fromage et des fruits coupés pour le petit déjeuner. Pour le déjeuner, vous pouvez donner du fromage avec des légumes, du lait de croissance et des yaourts, etc.

Quelle est la quantité de nourriture que votre bébé de 1 à 3 ans doit manger ?

Votre travail consiste à décider quels aliments sont proposés et quand et où ils sont consommés. Laissez votre enfant décider du type et de la quantité d’aliments qu’il souhaite manger. Les changements d’appétit au jour le jour et d’un repas à l’autre sont normaux. Il est important de ne pas obliger votre enfant à nettoyer son assiette.

Servez à vos enfants le même repas que tout le monde. Ne vous laissez pas entraîner par le style de vie des chefs à court terme. Votre tout-petit est capable de manger ce que mange le reste de la famille. S’ils refusent d’en manger, cela signifie qu’ils n’ont pas faim ou qu’ils ont besoin de temps pour s’adapter aux nouvelles règles et routines.

Les nourritures à éviter

Pour ce qui est des interdits, il est important d’éviter les aliments qui peuvent provoquer l’étouffement. Cela peut inclure les aliments glissants (les raisins entiers, les gros morceaux de viande, les bonbons, etc.), les petits aliments durs (noix, maïs soufflé, etc.) et les aliments collants (beurre d’arachide, les guimauves, etc.). Par ailleurs, vous devez également couper les aliments en petits morceaux pour éviter l’étouffement. Et n’oubliez pas de surveiller en tout temps votre enfant à chaque repas.

Concernant les allergies, il est toujours préférable de consulter un médecin. Les allergies alimentaires les plus courantes sont le lait, les œufs, les arachides, le soja, le blé, le poisson et les crustacés.

Si vous souhaitez d’autres astuces et conseils pratiques concernant une alimentation saine, cliquez ici.