Options de traitement de la chute de cheveux

Le spécialiste insiste auprès de ses patients pour qu’ils n’oublient pas que le traitement de la perte de cheveux, quel qu’en soit le type, est un travail de longue haleine – les seules véritables options à court terme sont la coupe régulière des cheveux et l’utilisation à domicile d’après-shampooings protéinés à pénétration profonde. Il décompose le cycle de traitement en quatre piliers : l’utilisation d’un shampooing et d’un après-shampooing doux pour maintenir un cuir chevelu sain ; l’utilisation de produits topiques pour nourrir votre follicule et stimuler la croissance ; la prise de compléments pour augmenter votre apport en nutriments et revigorer votre croissance capillaire ; et la visite chez votre professionnel du traitement capillaire pour suivre des séances de laser.

Il peut être difficile de s’y retrouver dans le monde des compléments alimentaires pour cheveux, car il n’y a guère de réglementation en la matière. Le docteur recommande à toutes les personnes souffrant de perte de cheveux, qu’elle soit liée au stress ou non, qui peuvent vous aider à voir des résultats en quatre à six mois. Attention, vous ne pouvez pas cibler la repousse des cheveux uniquement sur votre tête – vos cheveux pousseront partout

L’efficacité du laser

En ce qui concerne les lasers, elle propose quelques options à ses patients en fonction de la gravité de leur cas. Le KeraLase est une option de traitement dans laquelle on ouvre les canaux du follicule pileux avec un laser, puis on met du Kerafactor, qui est une formule brevetée riche en cytokines et en cellules souches qui fonctionne mieux que le PRP [plasma riche en plaquettes] pour faire pousser les cheveux. Et si vous avez peut-être entendu parler des casquettes de luminothérapie à faible niveau de laser, elle ne les recommande pas à ses patients, pas plus qu’elle ne suggère un traitement PRP direct. Il faut dire toutefois qu’il a constaté des résultats chez des clients et des amis qui utilisent régulièrement un bonnet laser. En cas de doute, demandez à votre spécialiste de traitement de vous faire ses propres recommandations.

La greffe de cheveux

Une autre option contre la chute de cheveux est la transplantation capillaire. Aussi connue sous le nom de greffe de cheveux, c’est une opération qui permet de lutter définitivement contre la chute de cheveux. De nos jours, de plus en plus de personnes ont recours à cette intervention chirurgicale, qu’ils s’agissent ainsi que des femmes. Par ailleurs, le prix d’une greffe de cheveux est accessible à tous. La pousse des cheveux intervient dès les premiers mois de cette opération. Le choix du chirurgien est très important pour lutter contre la chute de cheveux si vous décidez d’opter pour une greffe de cheveux. Prenez donc la peine d’opter pour un spécialiste qui propose un bon rapport qualité/prix. 

Au cas où vous ne pourriez pas consulter votre dermatologue dans un avenir proche, il est recommandé l’utilisation de Rogaine (alias Minoxidil), mais uniquement la formule en mousse à 5 %, bien qu’elle estime que les résultats sont assez médiocres. Par ailleurs, une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, un sommeil suffisant et l’évitement de tous les outils de coiffure chauffants sont autant de moyens de favoriser une croissance saine des cheveux et de réduire les risques de chute liés au stress.

N’oubliez pas d’être patient avec vous-même : la repousse ne se fait pas du jour au lendemain. Les cheveux poussent d’un demi-pouce par mois, donc vous pouvez vous attendre à voir des cheveux plus volumineux environ trois à quatre mois [après le début du traitement et les changements de style de vie]. Et même s’il peut être traumatisant de subir une perte de cheveux liée au stress, il s’agit d’un problème aigu, et si vous agissez rapidement, il est réversible. 

Découvrez par la suite : Qui peut ouvrir une parapharmacie en ligne ?